Le double vitrage – dans quels cas l’utiliser

Depuis des années, en raison de leurs excellentes performances d'isolation thermique et acoustique, les fenêtres triple vitrage sont devenues la norme dans les maisons privées et les investissements des promoteurs. Toutefois, le produit de base est un vitrage à chambre unique, composé de deux panneaux de verre. Où le double vitrage est-il utilisé ?

Double vitrage – caractéristiques

Le double vitrage est la base des systèmes de fenêtres et de portes. Le simple vitrage est utilisé à l'intérieur, par exemple comme cloisons ou portes d’intérieur. Deux vitres séparées par un intercalaire, qui est l'élément principal du vitrage scellé, assurent déjà un certain degré d'isolation thermique. Dans l'espace entre les vitres, on trouve principalement de l'argon (90 %), qui joue le rôle d'isolant et réduit en outre le coefficient de transfert de chaleur. L'assemblage de base a une épaisseur de 24 mm - les composants ont des épaisseurs successives : 4 mm (verre), 16 mm (intercalaire), 4 mm (verre) et formant ainsi ce qu'on appelle le pack 4/16/4.

Où installer des fenêtres double vitrage ?

Les fenêtres à double vitrage sont populaires dans les régions du monde où les hivers ne sont pas très froids, de sorte que les propriétaires ne sont pas exposés à d'importantes pertes de chaleur et aux coûts de chauffage élevés qui en découlent. Elles peuvent également être utilisées dans le cas de pièces non chauffées, par exemple dans des dépendances, des garages ou d'autres bâtiments mal isolés qui ne nécessitent pas une isolation thermique élevée. Un double vitrage sera alors une solution économique, adaptée aux besoins d'un espace donné. En revanche, dans le cas des bâtiments résidentiels, les exigences techniques limitent notre choix de menuiserie.

Le double vitrage et les exigences techniques pour les constructions nouvelles

À partir de 2021, les pays de l'UE devront appliquer des exigences concernant l'isolation thermique des menuiseries. Selon la réglementation, les fenêtres des nouveaux investissements doivent présenter une très bonne isolation thermique, qui est déterminée par le coefficient Uw (coefficient de transfert de chaleur de la fenêtre). La valeur Uw ne doit pas dépasser 0,9 W/m2*K pour les fenêtres de façade. Alors que les fenêtres de toit peuvent avoir un coefficient légèrement plus élevé - ne dépassant pas 1,1 W/m2*K, ce qui résulte de leur plus faible isolation thermique. Les normes énergétiques requises pour les constructions modernes sont élevées. Les investisseurs peuvent les respecter en utilisant davantage les sources renouvelables. La directive européenne 2010/31/UE la fixe pour tous les investisseurs - promoteurs, concepteurs, fabricants et particuliers qui envisagent de construire une maison.

Le double vitrage dans les bâtiments anciens et moins bien isolés

Dans le cas d'une maison économe en énergie ou passive, le double vitrage ne peut tout simplement pas être utilisé. Dans de tels bâtiments, la menuiserie moderne a une grande importance pour conserver la chaleur à l'intérieur de la maison et répondre aux exigences européennes. Les fenêtres double vitrage ne sont pas aussi performantes que leurs homologues avec le triple vitrage. En revanche, les maisons anciennes, moins bien isolées, même en cas de triple vitrage, ne vous permettront pas d'atteindre un confort thermique élevé. Un triple vitrage ne réduira pas la dépense en énergie si la chaleur s'échappe par les murs ou les sols. Ainsi, si vous remplacez les fenêtres d'un vieux bâtiment, des fenêtres double vitrage de bonne qualité peuvent constituer un investissement suffisant. En effet, les nouvelles exigences techniques ne s'appliquent pas aux maisons rénovées.

+41 22 556 39 38

+41 79 178 72 72

Fenêtres et portes en Suisse : Genève, Lausanne, Vaud